La CSC

La coupe est pleine, mobilisons-nous!

Nous l’avons dit, nous l’avons répété. La politique menée par le gouvernement depuis près de deux ans est injuste. Elle enrichit les plus riches, appauvrit tous les autres et augmente sensiblement les inégalités. Mais le gouvernement reste sourd à nos interpellations. Bien plus, il continue à multiplier les attaques contre les droits des travailleurs.
À présent, ce sont les malades de longue durée qui se trouvent dans le collimateur. Puisque leur nombre augmente, certains proposent de leur imposer des sanctions financières. Au Moyen Âge, on croyait pouvoir guérir les malades en pratiquant des saignées. Aujourd’hui, il semble que l’on pense pouvoir les guérir par des sanctions financières… C’est absurde! Les travailleurs malades sont déjà soumis à des contrôles très rigoureux. Ceux qui prétendent réduire les allocations de maladie pour limiter le nombre de malades de longue durée cherchent à tromper la population.
Les sanctions à l’encontre des malades de longue durée négligent des constats fondamentaux: le vieillissement du groupe des travailleurs, le relèvement de l’âge de la pension, la charge de travail croissante à laquelle les travailleurs sont exposés tout au long de leur carrière. Trop peu d’entreprises organisent une gestion du personnel liée à l’âge, pourtant essentielle pour combattre la hausse du nombre de travailleurs malades de longue durée. Malheureusement, l’agenda du travail soutenable se résume à un agenda du «travailler plus longtemps et plus durement».
Et pour moins d’argent. Suite aux mesures prises par ce gouvernement, un ménage moyen perd entre 1.200 et 1.500 euros par an, soit plus de 100 euros par mois.
La coupe est pleine! Le modèle que nous impose le gouvernement n’est plus tenable. Nous voulons qu’il prenne en compte nos alternatives en matière de création d’emploi, de pouvoir d’achat, de pensions, de fiscalité équitable et de sécurité sociale. Nous voulons qu’il refinance des services publics de qualité. Pour obtenir tout cela, voici le calendrier des actions que nous avons programmées:
  • Mardi 24 mai: manifestation fédérale interprofessionnelle en front commun. Départ à 11h30 à la gare de Bruxelles-Nord
  • Du mercredi 25 mai au vendredi 17 juin: actions thématiques dans les entreprises
  • Mardi 31 mai: manifestation des services publics en front commun
  • Du lundi 20 juin au vendredi 24 juin: sensibilisation dans les entreprises.
À l’automne prochain:
  • Jeudi 29 septembre: manifestation fédérale interprofessionnelle en front commun
  • Vendredi 7 octobre: grève générale en front commun.
Parce que nous refusons la fatalité, parce que l’accroissement des inégalités nous est insupportable, mobilisons-nous et unissons nos forces pour défendre nos alternatives.
Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC
Marc Leemans, président de la CSC