La CSC

Emploi et protection sociale pour toutes et tous !

Dans le cadre de sa campagne « qui en profite ? », la CSC organise une manifestation le mercredi 20 avril, 14h00 à Bruxelles, en partenariat avec les organisations étudiantes et de jeunesse. Cette manifestation, prévue de longue date et lancée dans les milieux de la jeunesse en février, souhaite montrer à ce gouvernement notre détermination !
L’avenir est aux travailleurs sans emploi, aux femmes, aux travailleurs, aux cheminots, aux postiers, aux enseignants, aux étudiants, aux temps partiels, aux migrants, aux jeunes, aux retraités, etc... 

Nous sommes les 99% ! 

Nous, qui faisons tourner l’engrenage d’une société solidaire basée sur 3 piliers : la sécurité sociale, les services (aux) publics et l’emploi de qualité. 
Cet équilibre est menacé par un gouvernement qui attaque simultanément l’emploi de qualité et la protection sociale. Un gouvernement qui fragilise la protection sociale par le définancement des services publics et le démantèlement de la sécurité sociale (exclusion et dégressivité des allocations) pousse les travailleurs à accepter n’importe quel boulot précaire, qui ne permet plus d’ouvrir une protection sociale forte pour chacun.

Nos revendications seront : 

  • La création d’emplois de qualité pour les jeunes. Assez des jobs précaires: stop aux CDD, à l’intérim et aux stages sous-payés. Pas de cadeaux financiers faits aux entreprises sans contre-partie de réelle création d’emplois.
  • Le retrait des mesures de limitation et d’exclusion des allocations d’insertion. Assez des mesures de précarisation contre la jeunesse! Laissez-nous étudier. Stop à l’exclusion des jeunes qui sortent des études après l’âge de 24 ans.
  • Un investissement supplémentaire:
    • dans l’enseignement: y compris les coût directs et indirects des études
    • dans les services publics: pour des transports de qualité, accessibles à toutes et tous et respectueux de l’environnement, pour un plan de mobilité ambitieux, pas de suppression de lignes, et financièrement accessibles (STIB, TEC, SNCB)
    • dans le non-marchand: stop au définancement des organisations de jeunesse, pour une accessibilité à la culture.
Avec son contrôle budgétaire de début avril et l’annonce des réformes de flexibilité du ministre Peeters, l’avenir s’assombrit pour nous les 99% qui voyons nos emplois mis sous pression, nos droits sociaux entaillés et notre accès à des services publics de qualité toujours plus restreint. Raison de plus pour les jeunes et les travailleurs avec ou sans emploi de se mobiliser le mercredi 20 avril pour revendiquer de manière positive un emploi de qualité et une protection sociale pour toutes et tous.

Rejoignez-nous le 20 avril dès 14 heures à la gare du Midi à Bruxelles. L’avenir est à nous ! Ne laissons pas le gouvernement nous le voler !

Contact presse : Ludovic VOET (0495/733311) – ludovic.voet@acv-csc.be