La CSC

Lettre aux membres du gouvernement fédéral

Chères Marie-Christine, Maggie, Sophie et Elke
Chers Charles, Kris, Jan, Alexander, Didier, Koen, Daniel, Johan, Willy, Steven, François, Pieter, Théo et Philippe 
Mesdames et Messieurs les Ministres et Secrétaires d’Etat,
Depuis deux ans, vous vous acharnez sur nous les travailleurs. Vous nous aviez promis « des emplois, des emplois, des emplois ». Vous nous avez laissé croire à une grande réforme qui diminuerait la fiscalité sur les revenus du travail pour mieux la répartir. Vous nous avez dit vouloir rendre le travail « tenable ».
À mi-chemin de la législature, le bilan est terriblement décevant. Les entreprises licencient pour encore augmenter les profits des actionnaires, malgré les réductions de cotisations  patronales que vous leur avez généreusement octroyées. Le tax shift ne met pas à contribution les revenus des grandes fortunes et de l’immobilier. Vous ne vous attaquez pas à la fraude fiscale. Au lieu de le rendre « tenable » pour les travailleurs, vous allez rendre le travail « maniable » par les employeurs. 
Mesdames et Messieurs les ministres, dès le départ vous aviez choisi votre camp : celui de ceux qui ont déjà beaucoup. Vous avez décidé de faire payer par les travailleurs, les jeunes, les chômeurs, les pensionnés, les femmes, les malades l’addition d’une politique d’austérité qui ne mène à rien.

Pensions et fin de carrière

Personne ne vous le demandait et vous avez pourtant relevé l’âge de départ à la pension à 67 ans. En même temps vous avez rendu plus difficile l’accès au crédit-temps de fin de carrière et à la prépension. Aujourd’hui, après avoir accepté une liste de critères pour définir les métiers lourds, vous pinaillez sur ceux qui, usés par leur travail, pourront en bénéficier pour partir plus tôt. L’espérance de vie a peut-être augmenté, la possibilité de rester dans l’entreprise aux conditions actuelles certainement pas. Votre projet d’allonger la durée du travail au-delà de 38 heures par semaine ne va rien arranger.
Et en plus, vous nous demandez de suppléer les pensions légales via les pensions complémentaires, d’échanger nos éventuelles augmentations salariales contre une pension privée. 

Pouvoir d’achat

Vous avez choisi de réduire notre pouvoir d’achat. Vous avez largement communiqué sur la baisse du précompte professionnel, puis vous avez repris cet argent de l’autre main. Vous avez augmenté la TVA sur l’électricité à 21 %, vous avez imposé un saut d’index de 2 %, vous avez imposé une marge salariale proche de zéro. Aujourd’hui encore, vous voulez continuer une politique d’austérité en limitant encore plus la marge salariale. Vous avez restreint l’accès aux allocations d’insertion pour les jeunes. Vous vous apprêtez à réduire les indemnités de maladie. Vous mettez à mal la qualité de nos services publics alors qu’ils nous sont indispensables. 
Non décidément, cher gouvernement, Mesdames et Messieurs les ministres, ça ne va plus. Vous prétendiez pratiquer la concertation sociale or, en réalité, vous l’avez réduite à néant. Les employeurs obtiennent tout ce qu’ils veulent, même ce qu’ils n’osent pas demander. Les travailleurs et les allocataires sociaux en ont assez d’être méprisés.
Ne comptez pas sur nous pour trouver les 4,2 milliards qu’ils vous manquent. Nous n’en avons plus les moyens. 
Nous vous demandons de changer de politique. Vite.
Signatures:
Nicolas Dinsart (ING) - Hélène Farmakidis (INNO Charleroi) - Diana Hellebaut (Delhaize Anvers) - Willy Van Esch (UZ Brussel) - Martine Steurbaut (Senior Living group) - Pieter Bouchery (Mobistar-Orange)- Federico Parinello (AGC) - Stephan De Paepe (Stora Enso) - Joel De Roeck (Stora Enso) - Ivo Janssen (BASF) - Jan Bossuyt (Unilin) - Marc Van Buyten (VPK Auderghem) - Stefan De Hauwere (VPK Auderghem) - Paul Van Lierde (VPK Erembodegen) - Daniel Leroy (Mölnycke Health Care Waremme) - Philippes Dubois (Centre hospitalier chrétien) - Daniel Mackels (Câblerie D’Eupen) - Philippe Dolhen (Institut Saint-Joseph de Ciney) - Didier Bada ( Association Intercommunale pour le Démergement et l'Epuration) -Théo Olivier (Bam Galère) - François Dibbela (Coca-Cola) - Johan Lecoq (Aristan thermo Benelux) - Michel van der Meeren (Aristan thermo Benelux) - Doris Questier (Carrefour) - Jeroen Hoeckman (ON-Semi) - Jan Thienpont De Coster (Colruyt) -  Stijn Van de Velde (Lotus Bakeries) -  Johan De Spiegeleer (Jan De Nul)- Rudy Melis (Seris Security) - Ivan Vercauteren (Lambrecht banden) - Eric Claes (Mondelez Belgium) - Dieter Blanchart (Promatic-B) -  Kris Huybrecht (Syntigo) -  Mario Lardinois (AB Inbev)-  Alex Claes (Werkplaats voor Minder-Validen) - Sophie Morelle (Cosucra)- Philippe De Windt (Caterpillar)- Sophie Jeantot (Hesbaye Frost) - Charles Benedi  (Travailleur  sans emploi)- Bruno Buyoya (la Croix-Rouge de Belgique) - Catherine Mathy (Laurenty) -Gandolfo Alleri (Arysta LifeScience) – Pino Amormino (Prayon) - Marie-Virginie Brimbois (Domestic Service) - Sandrine Manzella (Life Pharma)- John Thijs (Belgian Shell) - Alex Vancauwenbergh (AB-InBev Leuven) - Alex Munters (Autogarden nv) - Daniël Moeraert (Eastman Noord) - Danny Adams (Solidus) - David Huysmans (Colruyt Group Services) - Pieter Deprins (Stad Vilvoorde) - Elke Surinx (Hereaus Electro Nite) - Erik Evens (RealDolmen) - Gert Bonkowski (DHL) - Jan Dewerte (N.V. Drukkerij Schaubroek) - Jan Imbrechts (OCMW Kampenhout) - Jan Van Oosterwyck (Realdolmen) - Jan Seghers (Amab) - Jan Govaert (Imperialisme Meat Product's div Cornby) - Johan Mannaerts (KU Leuven) - Johan Melotte (Infrax Limburg) - Koen Catry (Arlanxeo Belgium Nv ) - Koen Willems (Infrax) - Kris Engelen (Tessenderlo Chemie) - Kris Peeters  (IKEA) - Christiaan Lobbinger  (begeleidingscentrum Ter Heide) - Marleentje Verschooten (UPS) - Philippe Vandevelde (Asco Industries) - Philippe Corneillie (Milcebel) - Piet Mareels (Realdolmen NV) - Kris Rogiers (Formipac Zele) - Filip De Sutter (ING) - Francis Schouppe (Makro) - Sophie Baillieux (De Groene Verte) - Sophie Peirsman (Volo car) - Theo Van Brussel (Autogrill Belux) - Theo Van Vlierden   (Sharp) - Jan Vanhaute (Pfizer manufacturing) - Walter Vermeir (In2com) - Jeannine Martin (Pensionnée) - Anne-Marie Balthasart (Pensionnée)