La CSC

70.000 manifestants pour des alternatives à l'austérité

L'austérité sur le dos des travailleurs et des allocataires sociaux, ça suffit! Il existe d'autres manières d'équilibrer les finances publiques, à commencer par une fiscalité juste. Ce message, 70.000 manifestants l'ont répété ce jeudi dans les rues du centre de Bruxelles, à l'occasion du deuxième anniversaire du gouvernement Michel.
"La cure d’austérité imposée au pays depuis deux ans n’a ni relancé la croissance, ni augmenté le pouvoir d’achat, ni créé de l’emploi de qualité. Ni en Belgique, ni en Europe", a déclaré Anne Léonard, secrétaire nationale de la CSC. "Si nous sommes à nouveau mobilisés aujourd’hui, c’est parce que jamais nous ne pourrons nous résigner à ce que la fraude fiscale ne soit pas traquée, que le gouvernement refuse de doter le fisc, la justice, des moyens humains, matériels et financiers nécessaires. Les Panamas Papers, les Lux Leaks ne sont pas une fatalité. Il est temps de cesser de protéger le capital et d’appauvrir les travailleurs."
Salués par les leaders syndicaux, les travailleurs de Caterpillar présents dans le cortège symbolisaient malgré eux l'inefficacité des cadeaux accordés aux entreprises. Les travailleurs veulent une autre politique, plus équilibrée, plus juste. Il existe des alternatives: des réductions de cotisations patronales ciblées, de façon à générer un maximum d’emplois; des impôts équitables, qui tiennent compte de tous les revenus; des négociations salariales libres, des investissements publics, etc. Les syndicats ont de nombreuses propositions.
Photos et vidéos de l'action sur notre page Facebook.