La CSC

50 ans de solidarité internationale

161108 - 11.11.11
Il y a cinquante ans, le 11 novembre à 11h, naissait l’Opération 11.11.11, quelques mois après la création, début 1966, du Centre national de coopération au développement. Le 11 novembre est aussi le jour de la commémoration de l’armistice de 1918. L’occasion de rappeler qu’il ne peut y avoir de développement sans paix durable, et inversement.
Le Centre national de coopération au développement (CNCD), qui fédérait à l’époque quatre coordinations belges d’organisations Nord-Sud, chapeaute aujourd’hui une petite centaine d’ONG (dont Solidarité mondiale, l’ONG du Moc), de syndicats (dont la CSC) et d’associations.
En cinquante ans, la coopération au développement a évolué. L’aide n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était dans le contexte de la guerre froide. À partir des années 1980, le CNCD-11.11.11 s’est engagé dans un combat plus politique en faveur de la défense des droits. Mais après plus d’un demi-siècle d’aide internationale en faveur des pays du Sud, les besoins restent énormes.

Un contexte nouveau

L’anniversaire du CNCD-11.11.11 constitue une bonne occasion de dresser un bilan de la coopération, qui fait face aujourd’hui à une vague de critiques. Le paradoxe est que celles-ci surviennent à une époque où le basculement du monde, engendré par le développementde la Chine et des autres pays émergents, a débouché sur une baisse significative de l’extrême pauvreté et des inégalités Nord-Sud. Mais si son approche traditionnelle semble bel et bien obsolète, la coopération au développement n’est pas pour autant en crise terminale. Tous les enjeux mondiaux du XXIe siècle, des inégalités au changement climatique, en passant par les migrations, la souveraineté alimentaire, les pandémies et le terrorisme global, sont liés au développement et nécessitent un renforcement de la coopération internationale.
Dans ce contexte nouveau, les ONG assument aujourd’hui un rôle unique de contre-pouvoir face aux États et aux entreprises internationales. À l’heure où les crises sont devenues globales (crise des réfugiés, crise climatique, crise financière…) et touchent le Nord et le Sud, des solutions globales doivent être identifiées. Les ONG sont un acteur incontournable. 

Des résultats concrets

Ce demi-siècle est aussi l’occasion de retracer les grands combats et les victoires qui ont jalonné l’histoire de l’organisation: la lutte contre l’apartheid, pour l’abolition de la dette du tiers-monde, pour l’accès public à l’eau, pour des normes sociales et environnementales dans les accords de commerce… Et de pointer les résultats concrets, obtenus à l’échelle d’une région, d’un pays, grâce au travail réalisé par les ONG membres et leurs partenaires locaux. L’éradication de la peste bovine au Soudan du Sud, grâce à un projet porté par l’organisation Vétérinaires sans frontières (VSF) et soutenu par l’Opération 11.11.11, n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres.

Calendrier, cacao, livres pour enfants…

L’Opération 11.11.11 permet chaque année de financer près de cinquante programmes de développement en Afrique, en Asie et en Amérique latine, dont des projets soutenus par Solidarité mondiale. Le chanteur Daan est le parrain des cinquante ans de l’Opération.
Calendrier, cacao, livres pour enfants, livres de cuisine: les produits 11.11.11 sont vendus à des prix allant de 5 à 20 euros. On peut les acheter auprès des volontaires qui seront présents partout en Belgique francophone et germanophone du 3 au 13 novembre, mais aussi en ligne sur le site du CNCD.