La CSC

Intérimaires, ne passez pas à côté de vos primes!

Les intérimaires peuvent prétendre à deux types de prime: la prime de fin d’année et la prime syndicale. La première est payée à l’intérimaire qui a totalisé un certain nombre de jours ou d’heures de travail sur une période de référence. La seconde est payée aux intérimaires affiliés à un syndicat qui répondent aux conditions d’octroi de la prime de fin d’année. La prime syndicale s'élève à 104 euros; elle compense partiellement le paiement de vos cotisations syndicales. Voilà donc une bonne raison de vous syndiquer si ce n’est pas encore fait!

Y avez-vous droit?

Pour avoir droit à la prime de fin d’année et à la prime syndicale 2017, le travailleur intérimaire doit totaliser, au cours de la période de référence du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017, dans le régime de cinq jours de travail par semaine, au moins 65 jours (78 jours dans le régime de six jours de travail par semaine) ou au moins 494 heures de travail intérimaire.
Pour calculer le nombre de jours prestés, les jours de maladie pour lesquels l’intérimaire a bénéficié d’un salaire garanti et les jours de récupération payés suite à des heures supplémentaires ou à des réductions du temps de travail sont également comptés. Les jours pour lesquels l’intérimaire a bénéficié d’allocations de chômage pour les jours de travail non prestés à cause du chômage économique ou technique, ou du chômage de crise pour les employés, sont également comptabilisés, pour maximum 5 jours.

Que devez-vous faire pour obtenir ces primes?

Si vous remplissez les conditions d’octroi, vous allez recevoir automatiquement par courrier, dans la semaine du 4 décembre, un document de prime. Signez la case B de ce document et renvoyez-le ensuite à la CSC, via le délégué CSC de votre entreprise ou en vous rendant dans un de nos centres de services. Le paiement des deux primes sera réalisé le premier jour ouvrable de janvier 2018.
Vous n’êtes pas encore affilié à la CSC? Cliquez ici pour finaliser votre affiliation en ligne.
Plus d’infos? Consultez le Guide du travail intérimaire édité par la CSC.