La CSC

Une nouvelle perspective à de très nombreuses personnes

Le Conseil général de la CSC a approuvé le projet d’accord interprofessionnel pour 2017-2018 à 88 % des voix.
Marc Leemans, président de la CSC : «Grâce à cet accord, nous donnons à nouveau une perspective à de très nombreuses personnes. Ceux qui travaillent dans le secteur privé bénéficieront d’une marge d’augmentation salariale allant jusqu’à 1,1%, en plus de l’index. Après trois années de blocage salarial et le saut d’index du gouvernement Michel, une marge se dégage enfin pour des augmentations salariales. C’est positif pour les travailleurs et pour l’économie. Il revient à présent aux négociateurs des secteurs et des entreprises de concrétiser cet AIP et de le compléter par des accords créateurs d’emplois de meilleure qualité.»
Cet accord interprofessionnel ne bénéficie pas qu’aux travailleurs. Les indemnités des malades et les allocations des pensionnés et des chômeurs augmenteront également. 
La priorité est donnée aux minima les plus éloignés de la norme de pauvreté européenne et/ou limités au revenu minimum d’intégration sociale. 
« Les partenaires sociaux ont pris un engagement au moins aussi important: poursuivre une véritable concertation. L’AIP comporte des dispositions permettant de conclure des accords sur les grands défis sociétaux comme le burn-out ou l’emploi des jeunes. Sans oublier la relance des négociations sur le statut unique des travailleurs au cours d’une prochaine phase. Il s’agira aussi d’encadrer la digitalisation de l’économie et d’aborder les problèmes de mobilité. Il est crucial de rechercher des réponses à tous ces défis de taille », conclut Marc Leemans. 
François REMAN
Attaché de presse CSC 
Tél : 02 246 32 96 
Chaussée de Haecht, 579 | 1030 Schaerbeek