La CSC

Bruno Antoine nouveau président de la CSC wallonne

Une nouvelle équipe a été élue à la présidence du Bureau de la CSC wallonne. Bruno Antoine succède à Philippe Yerna. Didier Smeyers et Jean-Marc Namotte succèdent à Chantal Doffiny et Tony Demonte.
Le deuxième congrès de la CSC wallonne a été l’occasion de renouveler le Bureau du Conseil régional wallon de la CSC. 
Bruno Antoine, secrétaire fédéral de la CSC Luxembourg, succède à Philippe Yerna, secrétaire général de la CSC Alimentation et services. L’alternance entre une présidence entre un responsable d’une centrale professionnelle et un responsable d’une fédération régionale est ainsi respectée. Même respect des règles dans l’élection des deux nouveaux vice-présidents, l’un issu d’une centrale, l’autre d’une fédération: Didier Smeyers (Transcom) succède à Tony Demonte (CNE) et Jean-Marc Namotte (secrétaire fédéral de Liège Huy Waremme) succède à Chantal Doffiny (secrétaire fédérale de Charleroi Sambre-et-Meuse).  
L’équipe sortante a été chaleureusement remerciée pour le travail réalisé au cours des quatre années écoulées. 
Le nouveau président, Bruno Antoine, s’est félicité de ce que ce congrès ait permis d’additionner les opportunités pour faire évoluer les défis et veiller à ce que les compétences transférées suite à la 6e réforme de l’Etat bénéficient sans cesse davantage aux travailleurs comme aux non travailleurs, améliorent les conditions de vie. 
Avant de clôturer le congrès, la CSC wallonne a dit un merci tout particulier à Philippe Parmentier qui va prendre un repos bien mérité après de longues années au service de la CSC. Il a pris des responsabilités tant en fédération qu’au niveau interprofessionnel, avec une préoccupation permanente pour les plus précaires et les exclus. C’est lui aussi qui a coordonné les deux premiers congrès de la CSC wallonne. 
Crédit photo: Aude Vanlathem