La CSC

Pourquoi parler de migrations au congrès?

Les migrations sont aujourd’hui une des questions majeures en Europe et elles le resteront sans aucun doute dans les années à venir. Elles concernent bien sûr aussi la Wallonie.
«Le terme générique ‘Migrations’ est utilisé pour décrire une multitude de situations qui concernent les travailleurs mobiles (dans l’Union européenne), les travailleurs détachés, les travailleurs des pays tiers avec un permis de travail B, les candidats réfugiés, les réfugiés reconnus, les personnes arrivant en Belgique dans le cadre d’un regroupement familial, les étudiants, les personnes régularisées, les sans-papiers, etc., explique Luan Abedinaj, responsable des Migrants CSC. La matière est très complexe d’autant que les différentes compétences sont réparties entre différents niveaux de pouvoir. Les Régions sont compétentes pour les permis de travail, la carte professionnelle, l’intégration… Pour la CSC, les enjeux syndicaux sont énormes en termes de travail et d’emploi, de revenus, de fonctions collectives…». 
Le congrès de la CSC wallonne s'est penché sur une politique d’accueil et d’intégration des migrants et sur la nécessité d’une politique de migration économique proactive. En ayant à l’esprit que se battre pour les droits des travailleurs migrants, c’est aussi sauvegarder les droits des travailleurs belges.