La CSC

Petites victoires et grandes avancées syndicales

L’année sociale se termine. De septembre à juin/juillet, la CSC a mené de nombreux combats fédéraux, régionaux, européens. Et elle a engrangé un certain nombre de victoires et d’avancées. En voici quelques-unes.
À quoi ça sert de se mobiliser, de manifester, de sensibiliser, d’organiser des actions? Qu’obtient-on encore aujourd’hui? À ces propos désabusés, on peut opposer la réalité des faits. Les combats sont lents, longs, et parfois se répètent. Les syndicalistes, bien sûr, se heurtent à des déconvenues. Mais ils gagnent aussi! 
Dans les entreprises, chaque jour, les délégations syndicales, les conseils d’entreprise et les comités pour la prévention et la protection au travail sont au taquet, préservent les droits, obtiennent des avancées. C’est également le cas dans les secteurs.
En ce début de vacances, «L’Info» a rassemblé quelques avancées et victoires syndicales qui ont fait l’actualité de l’année sociale qui se termine.

Belgique 

Protection contre les substances reprotoxiques.
À la demande des syndicats, en septembre 2017,la Belgique n’a pas attendu l’Union européenne pour adopter une législation qui protège mieux les travailleurs contre les substances reprotoxiques. Celles-ci sont dangereuses pour la reproduction (diminution de la fécondité masculine et féminine, risques d’interruption de grossesse et d’anomalies congénitales) et des règles plus strictes sont mises en place pour leur manipulation.
Relèvement de certaines allocations sociales.
Certaines allocations sociales (celles des chômeurs complets, temporaires, en RCC, celles des malades et des invalides) sont relevées, en septembre dernier, dans le cadre de l’«enveloppe bien-être» que les syndicats ont négociée lors de l’accord interprofessionnel (AIP).
Indexation du plafond de rémunération du congé éducation payé. 
C’est la rencontre de deux combats importants que la CSC mène en permanence: le combat pour le maintien d’une indexation automatique des salaires et des allocations, et celui pour le droit à une formation de qualité tout au long de la carrière.
Les congés pour soins sensiblement améliorés.
Les interlocuteurs sociaux se sont mis d’accord au Conseil national du travail (CNT) pour élargir la notion d’enfant handicapé et améliorer les systèmes d’interruption de carrière et de crédit-temps en cas de congé pour soins aux enfants.

Wallonie 

Le Forem protège mieux la vie privée. 
À la demande de la CSC, le Forem corrige un de ses formulaires pour mieux protéger le secret médical et la vie privée.

Europe 

Victoire contre Ryanair
Un arrêt de la Cour de justice européenne donne raison à la CSC dans une procédure engagée contre Ryanair. La notion de base d’affectation est précisée: il s’agit bien du lieu où les travailleurs se rendent le matin pour prendre leur service. Et ce sont les tribunaux de ce lieu qui sont compétents en cas de conflit entre un travailleur et Ryanair. C’est une victoire importante pour l’ensemble du secteur aérien.
La «directive détachement» sera revue. 
En juin, les députés européens ont approuvé la révision de la «directive détachement». Même si le chemin reste long, c’est un pas dans la bonne direction pour réaliser un marché européen plus social.
Mieux définir la concurrence déloyale. 
Désormais, les normes fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT) pourront servir de critères pour définir la concurrence déloyale. Cette décision du parlement européen protège de nombreux secteurs industriels européens.
Oui, la mobilisation paie toujours. Aujourd’hui comme hier et demain aussi, dans les moments creux, il faut se rappeler ce que disait l’écrivain allemand Bertolt Brecht: «Celui qui se bat risque de perdre. Celui qui ne se bat pas a déjà perdu